Ressentir

Spectacle en création 
Sortie prévue : Septembre 2023

Tout public à partir de 5 ans

Durée estimée : 55 minutes

Jauge estimée : 150 personnes (salle) 

Distribution

Mise en Scène : Emeline GENTIL

Écriture  et Regard Extérieur : Vincent CLERGIRONNET

Conception : Emeline GENTIL

Jeu : Emeline GENTIL, Jimmy LEMOS et Elisza PERESSONI

Violoniste et régis : Elise Gottardi

Construstion structure : Rémi Athonnady

Référent Ornithologique : Nicolas HARTER

Référent Entomologiste : Luc Gizart

Résumé

Dans la tête d'Automne, les choses ne sont pas tout à fait ordinaires…

En entrant dans sa chambre, on pourrait s'attendre à rencontrer une petite fille prisonnière de sa maladie…

 

Mais les enfants, dans leur aspiration à grandir sont rarement entièrement désespérés et déploient toujours des trésors d'énergie pour apprivoiser les pires situations et réenchanter leur petit monde.

 

Ainsi... Malgré l'inertie de ses jambes malades, Automne a-t-elle développé un monde miraculeux où chaque détail de ses journées d'hôpital est cousu à un morceau d'imagination si ample qu'il constitue un voyage à lui tout seul…

 

Au fil de ce voyage sensoriel qui  nous plonge dans les merveilles de la nature. Automne fera la connaissance d'une araignée Paon, d'un ours  polaire, d'un ban de baleines Béluga et pourra compter sur le soutien  indéfectible d'un  Harfang des neiges. Chacun d'eux lui délivrera une clé de sagesse et de vie qui contribuera à sa guérison.

Note d'intention

La première intention du spectacle Ressentir :

Sensibiliser les spectateurs à la beauté de la Nature en les amenant à s'émerveiller devant elle.

Faire naitre un rapprochement intime entre elle et le public afin de susciter la  bienveillance nécessaire devant l'urgence de sa préservation.

" S'émerveiller pour aimer – Aimer pour respecter".

"Ressentir" est donc avant tout, une invitation à la contemplation et à l'amour de la Nature.

Pour y parvenir, j'ai souhaité mettre en avant ses splendeurs et ce qu'elle nous enseigne. J'ai choisi de présenter différents milieux naturels, la diversité des    espèces que l'on y  rencontre et leurs singularités. J'aspire également à donner une dimension particulière en travaillant sur le monde ses sensations. Mes choix plastiques ce sont naturellement orientés vers les matières végétales qui sont présentes dans les constructions et les décors. Le théâtre d'ombre et la marionnette Bunraku sont les techniques utilisées en plus de différents dispositifs. Le thème du handicape est abordé par la sensitivité qu'il développe pour nous aider à percevoir et nous transporter vers ce voyage sensoriel initiatique.

« Regarder le ciel à sa fenêtre, ne serait-ce que cinq minutes, c'est retrouver un  autre tempo, indispensable à l'élaboration de pensées plus personnelles. »

Devant la beauté de la nature. Alexandre Lacroix

 

Dossier Spectacle